La formation des relations contractuelles entre professionnels


Consignes :
Vous pouvez ne cocher aucune ou plusieurs réponses par question.
Si vous faites appel à la réponse, parfois proposée, non seulement vous perdez des points mais vous devez quand même compléter les réponses.
Votre score est calculé en fonction de toutes les possibilités de choix (cocher une mauvaise case est compté comme erreur, ne pas cocher une bonne case est aussi compté comme erreur...).
Une fois que vous avez terminé, vous cliquez sur le bouton "Score" au bas de la page. Vous verrez alors s'afficher votre note sur 20, puis les bonnes réponses.

1  Les principes contractuels qui commandent la formation des contrats sont :

 1        la liberté contractuelle
 2        l’effet relatif
 3        le consensualisme
 4        la force obligatoire
 5        l’autorité de la chose jugée


2  Les conditions de validité des contrats sont :

 1        le consentement libre et éclairé
 2        le bilatéralisme
 3        la capacité juridique
 4        l’objet certain et licite
 5        la cause morale et licite


3  La période précontractuelle est placée sous le signe :

 1        de la liberté
 2        de la bonne foi
 3        du secret professionnel
 4        du respect de l’engagement


4  La rupture des pourparlers :

 1        est toujours possible
 2        est impossible
 3        est limitée


5  Le mécanisme de la représentation est un procédé qui permet à une personne :

 1        de refuser de s’engager
 2        d’agir à la place d’une autre


6  Les avants contrats ont pour objectif :

 1        de retarder l’engagement des parties
 2        de permettre l’accomplissement de formalités préalables
 3        de mettre en œuvre la finalisation de la vente


7  Un avant contrat peut être conclu uniquement :

 1        sous seing privé
 2        par acte authentique
 3        sous seing privé ou par acte authentique


8  Un avant contrat peut comporter :

 1        une condition suspensive
 2        une clause de non concurrence
 3        une clause de loyauté


9  Une vente est considérée comme parfaite lorsqu’il y a eu :

 1        livraison du bien
 2        accord sur le bien cédé et le prix
 3        accord sur le prix


10  La promesse synallagmatique de vente entraîne :

 1        un engagement réciproque des parties
 2        un engagement unilatéral du vendeur
 3        un engagement unilatéral de l’acheteur